MAM & le rallye

Partagez
avatar
fab
Admin

Nombre de messages : 3906
Age : 42
Localisation : Lezennes (59)
Date d'inscription : 03/01/2006

MAM & le rallye

Message  fab le Jeu 13 Sep - 8:10

ARRAS (AFP) - La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a annoncé mercredi devant la presse, à l'issue d'une réunion sur la sécurité des rallyes automobiles, un ensemble de mesures portant sur la sécurisation "des circuits, du public, et sur l'aptitude des pilotes" à prendre leur départ.





on error resume next
ShockMode = (IsObject(CreateObject("ShockwaveFlash.ShockwaveFlash.6")))
Cette réunion, qui a rassemblé des représentants de la Fédération française du sport automobile (FFSA), avait été décidée après l'accident qui a coûté la vie, samedi près de Béthune (Pas-de-Calais), à un enfant de 5 ans, mortellement renversé par une voiture participante.
Chaque année, il y a environ 320 rallyes automobiles et quelques dizaines de rallyes moto, a relevé la ministre.
Si "depuis une dizaine d'années, il n'y a pas eu d'accident sur les rallyes motos, depuis le début de 2007, 13 accidents ont causé la mort de dix personnes, dont sept pilotes et copilotes et trois spectateurs" dans les rallyes automobiles, a-t-elle précisé.
Pour la sécurité des circuits, il a été décidé d'"insister sur la compétence des organisateurs techniques, dont la formation va être renforcée", a annoncé Mme Alliot-Marie. La FFSA a été "chargée d'une action en ce sens", a-t-elle poursuivi.
Il a également été décidé "de permettre aux gendarmes amenés à intervenir le long des circuits d'être davantage en état de pouvoir juger (leur) sécurité, et la fédération leur procurera les éléments nécessaires".
En faveur de la sécurité du public, le système de balisage sera renforcé "pour que les spectateurs restent en dehors".
"Nous allons travailler ensemble, ainsi qu'avec la presse régionale, en amont du rallye, de façon à faire en sorte de mieux sensibiliser les personnes, en particulier sur les lieux où elles peuvent se trouver, sur les comportements à avoir et les risques encourus à ne pas respecter les indications", a indiqué la ministre.
Enfin, une réflexion va être engagée "pour voir dans quelle mesure il sera possible de vérifier, avant le départ d'une compétition, que les différents protagonistes, pilotes et co-pilotes, sont en pleine possession de leurs moyens et par conséquent, s'ils sont totalement aptes à participer à ce rallye".
A cet égard, des analyses de sang du pilote mis en cause dans l'accident mortel de samedi, mis en examen lundi pour homicide involontaire et placé sous contrôle judiciaire, ont été ordonnées pour confirmer ou non les traces de cannabis retrouvées dans ses urines.

    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 7:55